Partagez | 
 

 Tina et ses relations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Tina Vidic

✟ Morsures : 25
Date d'inscription : 12/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Tina et ses relations   Dim 13 Sep - 20:53


Tina Vidic

679 Ans ◊ Vampire ◊ Sans Emploie ◊ Célibataire


En six cent soixante-dix neufs ans d'existence, Tina a vu tellement de choses. Elle a vu son père et sa mère mourir devant ses yeux, elle n'avait que seize ans, mais cette scène est restée graver à jamais dans son esprit. Tina croyait que la mort ne frapperait jamais sa famille, son clan, mais pour tout vous dire, la mort frappe partout, même lorsqu'on ne s'y attend pas.

Tina la faible, est devenue Tina la rebelle, sans la moindre compassion pour personne, encore moins envers ses ennemis. Tina à montrer une autre facette de sa personnalité, sanglante, sanguinaire et qui aime protéger les gens qu'elle aime et défendre ses amis.

Dans sa pitoyable condition d'être humain, la belle Tina se laisser souvent marcher dessus, elle se faisait rabaisser et humilier, elle encaisser les coups sans jamais broncher. Ses injustices se sont poursuivies jusqu'à sa transformation en vampire. Elle n'a plus jamais été la même après avoir tué sa première victime.

Depuis six cent soixante-dix neufs ans, elle a fait beaucoup de choses, tuant, massacrant tout en torturant ses victimes, devenant par la même occasion une meurtrière. De temps en temps, elle s'accorde le droit à quelques plaisirs, elle a eu autant d'amants que d'amantes, mais aucun petit copain ou de petites copines, préfèrent vivre une vie en solitaire

Elle a des anecdotes qui sont à jamais graver en elle, et elle ne pourra jamais oublier ces évènements qui seront pour toujours graver dans son esprit


+ Son  premier meurtre en tant que vampire restera un souvenir mémorable.

+ Sa transformation en chauve-souris, un pouvoir vraiment formidable, de cette façon, elle peut entendre sa proie à plus de dix kilomètres.

+ Elle vole en créant une nuée de chauve-souris avant de reprendre forme humaine.

Durant ses premières années en tant que vampire, elle a attiré l'attention des chasseurs de vampires qui se sont lancés à ses trousses, elle a eu quelques soucis pour s'échapper de leur griffe, mais elle a employé des ruses pour s'en sortir, comme elle le fait encore aujourd'hui. Elle ne sort que la nuit, autrefois, elle a dormi dans des grottes sombres, qui restent dans l'obscurité

Elle a beaucoup voyagé, elle a fait escale dans plusieurs villes du monde, comme la Transylvanie, la Russie, la France qui reste son meilleur souvenir. Il y a également l'Autriche, son pays d'origine, l'Allemagne et l'Espagne. Elle a même rencontre une de ses congénères, tout aussi sanguinaire qu'elle. Elles ont même partagé de très bons moments.

Elle recherche actuellement un compagnon, elle n'a jamais eu de petit copain vampire, uniquement des humains, mais sa soif de sang a fini par l'emporter, et en règle générale, ça se termine en bain de sang.

Aujourd'hui, Tina ne sera plus seule, elle a transformer des humains en vampire, afin d'avoir de la compagnie, elle a transformer des garçons et des filles afin de passer le temps, mais la nuit, elle sort avec eux dans le but de s'amuser et se détendre au maximum. Aujourd'hui, elle débarque à Londres avec sa nouvelle famille.


Liens rechérché ◊ (M/F)

si j’ai su tour à tour, & suivant mes goûts mobiles, attacher à ma suite ou rejeter loin de moi ces tyrans détrônés devenus mes esclaves ; si, au milieu de ces révolutions fréquentes, ma réputation s’est pourtant conservée pure, n’avez-vous pas dû en conclure que, née pour venger mon sexe & maîtriser le vôtre, j’avais su me créer des moyens inconnus jusqu’à moi ?


code by sleepy


Dernière édition par Tina Vidic le Dim 13 Sep - 21:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tina Vidic

✟ Morsures : 25
Date d'inscription : 12/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Tina et ses relations   Dim 13 Sep - 20:55

Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.




Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.





Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tina Vidic

✟ Morsures : 25
Date d'inscription : 12/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Tina et ses relations   Dim 13 Sep - 20:55

Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.




Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.





Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tina Vidic

✟ Morsures : 25
Date d'inscription : 12/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Tina et ses relations   Dim 13 Sep - 20:56

Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.






Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.







Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tina Vidic

✟ Morsures : 25
Date d'inscription : 12/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Tina et ses relations   Dim 13 Sep - 20:56

Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.






Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.







Big Boys don't cry ◊


Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.

Nom, Prénom

un mot ◊ J’étais bien jeune encore, & presque sans intérêt : mais je n’avais à moi que ma pensée, & je m’indignais qu’on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j’en essayai l’usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m’amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j’observais mes discours ; je réglais les uns & les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, & je ne montrai plus que celle qu’il m’était utile de laisser voir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tina Vidic

✟ Morsures : 25
Date d'inscription : 12/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Tina et ses relations   Dim 13 Sep - 20:56

Je ne mord pas
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : Chasseuse de méchants vampires
Date d'inscription : 16/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Tina et ses relations   Ven 18 Sep - 15:50

un lien ?
Revenir en haut Aller en bas


✟ Contenu sponsorisé ✟







MessageSujet: Re: Tina et ses relations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tina et ses relations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TINA CANICHE CLAIRE 12 ANS URGENT EN BOX (LILLE 59)
» Les relations père/fille
» La secrétaire fait des relations publiques...
» Les relations entre élèves de Durmstrang
» Relations Haiti-Venezuela: Chavez bientot en Haiti?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracula Tales :: Au coeur de la légende :: Let's go to the party ! :: ✟ Carnet de Liens
-