Partagez | 
 

 Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : propriétaire d'une galerie d'art "Le Lys Rouge" et écrivain à ses heures perdues
Date d'inscription : 16/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 0:17



- Victoria Wellington -

"L'éternité ne donne pas tous les droits"

Nom : Welington

Prénom(s) : Victoria (anciens prénoms : Blanche & Larissa)

Surnom(s) : L'Humaine, Blanchette, La Douce

Age physique : 26 ans

Age réel : presque 400 ans d'éternité

Lieu et date de naissance : Le 8 avril 1630 à Orléans

Origines : Française

Orientation : Hétérosexuelle

Statut : Célibataire

Célébrité : Claire Danes

- Caractère -

En presque 400 ans d'existence, Victoria s'est forgée un caractère au multiple facette. Elle a toujours su s'adapter au monde qui l'entourait pour pouvoir mieux se fondre dans la marrée d'humain qu'elle côtoyait. Autant vous dire qu'elle a plus d'une corde à son arc. Pourtant certains traits de caractère restent parce qu'ils sont sa nature profonde. Mère avant d'être vampire, celle qui porta le nom de Blanche à sa naissance en France a toujours fait preuve d'un instinct maternelle à toutes épreuves. Aimante, c'est une jeune femme protectrice et combative. Elle ne laisse jamais un ami en arrière et mène ses combats d'une main de maître. Ne vous avisez pas de toucher à l'un des siens elle se montrerait plus terrible que le démon avec lequel elle a passé son pacte d'immortalité. Même si elle a presque 400 ans, Victoria est restée optimiste envers l'humanité persuadée que l'entente entre humain et vampire ne se brisera jamais. Pour cela, elle invente toujours de nouvelles parades pour cacher l'existence des vampires. Si elle se refuse à faire sa propre de lignée de vampires, elle n'en demeure pas moins sociable et avenante.

Née dans une famille aristocrate lorsqu'elle était encore humaine, elle en a gardé une certaine fierté qu'elle affiche naturellement sans se poser la moindre question. Intransigeante elle ne laisse rien passer que ce soit de son propre comportement ou celui des autres. Légèrement lunatique, il vaut mieux tâter le terrain avant de lui demander quoi que ce soit. Par ailleurs Victoria est une jeune femme bornée et rancunière. Victoria est une femme calculatrice qui ne laisse rien au hasard, parfois trop téméraire elle pourrait se mettre en danger sans le vouloir lors de ses missions dans lesquelles elle se donne corps et âme.

- Physique -

Victoia est une jeune femme aux cheveux mi-long blonds. Légèrement bouclés, elle remonte le plus souvent ces derniers en une queue de cheval haute quand elle ne les laissent pas détachés. Parfois elle les lissent pour changer un peu. De taille moyenne, sa taille est semblable à celle des guêpe. Nulle doute qu'elle fait sûrement des envieuses. Le teint clair, les yeux bleus, elle ressemble un peu à une poupée. Victoria porte toujours des vêtements très élégants, mettant sa silhouette en avant. Malgré ses 385 ans, elle affiche une apparence proche d'une jeune femme de 26 ans. Sa garde robe est principalement constituée de robes mélangeant les style allant du XVIIe siècle au XIIe. La grande majorité de ses habits sont de couleur bleu, violet ou crème. Elle se pare régulièrement de boucles d'oreilles, ainsi que de bracelets et de colliers. Mais si la jeune femme aime changer ses parures, elle ne quitte jamais son pendentif et la chevalière symbolisant son appartenance à l'ordre des égaliseurs.


- Ma vie irl -


Coucou alors moi c'est Elynore, mais en vrai c'est Elise. J'ai 23 ans et j'ai fini mon M1 d'Histoire. Je vais commencer une formation en 2 ans à l'Ecole des Bibliothécaires Documentalistes de Paris. Quoi dire d'autres, je fais du RP depuis un an ou deux je sais plus trop (mon Dieu perte de mémoire à mon âge ça craint Sad ). Sinon bah je traine souvent sur les CB parce que la CB c'est la vie ahah !!!! Le forum est super joli et pour une fois je suis ravie e voir un forum vampire qui n'est pas tiré de livres YEAHHHHH. Et comme je ne fais pas les choses à moitié moi je viens que si c'est Vlad qui me demande ahahah !!

Ah et le code mais je suis pas sûre c'est : Code validé par Riley ^^
(ou alors c'est l'autre parce que comme dirait une certaine humaine j'ai pas tout compris non plus et si cela se trouve le vrai code qu'on nous dit après que c'est un faux bah en fait il est peut-être vrai... mon cerveau surchauffe)


Codage de ©️ Sybline



Dernière édition par Victoria Wellington le Lun 21 Sep - 12:13, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : propriétaire d'une galerie d'art "Le Lys Rouge" et écrivain à ses heures perdues
Date d'inscription : 16/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 0:20



- Your Story ! -




Naissance




France,
Orléans,
8 avril 1630,
Ce fut au printemps 1630 que la petite fille aux boucles blonde vit le jour. En ce jour bénit, elle fut baptisée trois jours plus tard du nom de Blanche. Née dans une famille de la petite noblesse désargentée du royaume de France établie à Orléans, la fillette grandit dans le confort et le luxe qui était dû à sa famille. Apprenant l'élégance des siens, Blanche portait bien son nom. Elle était la pureté même et rayonnait dans la maison de ses parents. Elle grandit dans un climat qui passa de la joie aux désespoirs en très peu de temps. À l'âge de huit ans, elle accueillit comme tous les autres aristocrates, sans vraiment bien comprendre cependant, la naissance de celui qui serait son Dauphin et puis son roi. Mais elle ne le verrait pas, elle le savait pertinemment. Elle, la fille unique d'une famille de la petite noblesse désargentée contrainte de vivre dans un petit hôtel en dehors de la capital. Elle n'avait aucune chance, aucune. Pourtant Blanche en rêvait elle, de la Cour, des toilettes des Dames qui accompagnaient tous ses grands. Mais la seule perspective qu'elle avait c'était d'apprendre à être une parfaite épouse et rien de plus et ne surtout pas montrer son esprit de curiosité.  Elle serait femme, maîtresse de maison et mère comme sa mère. Mais Blanche aspirait à autre chose. Elle voulait être plus que cela. Elle voulait vivre les folies des autres nobles. Mais tout ceci n'était que de doux rêves et rien de plus. Blanche l'apprit alors qu'elle était en âge de se marier. À 18 ans, il était tant de trouver un bon parti. Mais comment faire lorsque seulement 5 ans  après la mort du roi Louis XIII les nobles de la haute noblesse se soulevaient contre l'autorité de la Régence. 5 ans encore que ces troubles ont duré. Le potentiel fiancé de Blanche fut un temps emprisonné pour avoir fait parti des nobles révoltés. Le temps avait passé et Blanche allait maintenant sur ses 22 ans. Bientôt elle ne serait plus bonne à marier et serait obliger de rejoindre un couvent. Ainsi allait les choses. Si les hommes ne l'épousaient pas, elle épouserait Dieu.  Finalement, chose peu pensable, sa famille fut invitée à la Cour du nouveau roi. Le nouveau souverain était soucieux de s’entourer d'hommes et de femmes issues de la petite noblesses moins susceptible de se retourner contre lui que les Grands de ce monde.

Ce fut dans cette Cour et dans la course à la reconnaissance royale que Blanche rencontra l'homme qu'elle allait finir par épouser. De dix ans son aîné, l'homme était un noble plus fortuné qu'elle, ce qui en soit n'était pas très difficile. Mais cherchant une épouse rapidement, elle tomba sous le charme de la fraîcheur qu'arborait encore la jeune femme. 23 ans, mariée à un homme qu'elle n'aimait pas spécialement au début mais qu'elle apprit à connaître. Puis rapidement une première grossesse arriva, Blanche avait 24 ans, une fausse couche. Deux autres grossesses suivirent cette épreuve donnant naissance à un garçon, François et à une petite fille Victoire. Blanche avait 26 ans lorsqu'elle donna la vie à sa petite princesse. Mais comme si un bonheur trop grand ne pouvait durer, la mère tomba gravement malade. Elle avait deux enfants et Blanche se sentait lentement quitter ce monde. Ses deux petits anges, elle ne pouvait se résoudre à les laisser seuls. Bien sûr ils avaient un père, mais ils avaient besoins d'elle, elle avait besoins d'eux. Ils étaient sa vie. Mais quand le mal s'insinue et que personne ne répond à  vos appels, alors vous vous tournez vers Dieu. La prière était son seul remède désormais. Elle priait le seigneur de ne pas la rappeler auprès de lui maintenant. Elle avait encore tant de chose à faire. Elle avait tant d'amour à donner. Mais comme toute réponse elle n'eut que le silence d'un dieu dont elle avait le sentiment qu'il l’abandonnait à son sort. Alors que faisons-nous lorsque Dieu ne nous écoute pas ? On se tourne vers autres choses.  En 1656, à 26 ans,  le cœur de Blanche cessa de battre. Un jour avant un homme, son dernier espoir était venu. Le diable avait une domestique en voyant l'homme sortir de l'hôtel, le diable. Non pas le diable mais sûrement l'un de ses sbires. 1656, Blanche n'était plus. Elle avait quitté le monde des vivants et pourtant elle n'était pas morte non plus. Elle errait entre la vie et la mort. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Elle avait cette soif horrible et cette désagréable sensation que rien ne pourrait l'étancher. Elle se voyait comme un monstre et se cacha pendant des années. Mais l'envie de voir ses enfants était plus fort que tout. Alors elle prenait le risque parfois pour les voir, les entrapercevoir, un instant, une minute, une seule petite infime seconde. Sa nourriture, du sang d'animal chassé dans la forêt. Elle avait cet instinct qui lui disait qu'elle devait le boire pour vivre ou pour survivre. Elle vécut comme ça pendant des années et un jour elle dut fuir la France, SA France. Et pourquoi, parc qu'une sombre petite idiote c'était faite soupçonner de sorcellerie. Blanche avait 49 ans mais son physique était toujours celui de ses 26 ans. 23 ans déjà qu'elle était devenue ce qu'elle était. 23 ans, l'âge de sa fille Victoire qui s'était mariée entre temps tout comme con aîné. Bientôt des petits enfants viendraient mais tout cela, elle ne le verrait jamais. Mais où partir ? Blanche jeta son dévolu sur la Russie des Tsars. Elle y débarqua en 1682 à l'âge de 52 ans. Elle y trouva un jeune Tsar de 10 ans, Pierre Ier. C'est là-bas en Russie que Blanche maintenant Larissa Rostov commença enfin à renaître.


Renaissance



Russie,
Proximité du lac Baïkal,
Larissa Rostov s'y était installée à son arrivée. Elle habitait une petite maison et vivait de la chasse, de son type de chasse bien particulier. Elle faisait très attention à ne pas causer la mort des animaux, allant jusqu'à les soigner après avoir bu leur sang. Elle vivait seule et c'était son but ultime. Certains diront qu'un vampire ne peut survivre bien longtemps , peut-être, mais c'était son choix. Vivre loin des hommes pour être bien certaine de ne pas les toucher. Mais même vampire elle était loin d'être maître de son destin. Elle qui fuyait les hommes, les femmes et les enfants, ce sont ces derniers qui la tirèrent de sa solitude forcée. Dans la région, les enfants disparaissaient souvent, victimes innocentes du froid. Ce fut comme cela qu'un jour, elle se retrouva à en recueillir un. Anton de son prénom, était un enfant du village de pêcheurs voisin. Le gamin avait 8 ans. Il n'était pas le premier qu'elle voyait passer au loin et ne serait sûrement pas le dernier non plus. Et pour cause, les enfants aimaient aller jouer de part chez elle, en lisière de la taïga. Mais la plus part du temps, ils repartaient rapidement. Une étrange rumeur circulait concernant des disparaissions d'enfants dans le coin. Alors Larissa avait eu l'idée, pour être tranquille de réactiver un vieux compte, Babayaga, la sorcière. C'est comme cela qu'elle s'était protégée des curieux. Mais les enfants sont imprévisibles. Il vont là où ils ne devraient pas. Anton s'était approché d'elle avec se regard mêlant crainte et envie de savoir. De savoir si elle était vraiment la méchante sorcière qu'elle prétendait être. Anton, il lui rappelait son fils en quelque sorte. Ses enfants qu'elle avait dû quitter. Cette pensée lui arrachait toujours autant le cœur. C'était peut-être pour cela qu'elle le recueillit. Parce qu'au fond d'elle, elle ne pouvait taire la mère qui sommeillait. L'enfant perdu trouva un second foyer malgré les réticences de la vampire. Bientôt elle devrait trouver d'autres parades pour cacher sa vérité. D'autres artifices pour faire face à cet enfant qui réclamait tellement d'attention, d'amour et de tendresse qu'elle ne pouvait pas lui refuser. Anton fut l'unique humain qu'elle transforma. Il fut le premier, le dernier et aussi sa plus grande erreur. Elle le transforma alors qu'il avait 28 ans. Tardif, mais c'était nécessaire. Non pas qu'elle voulait absolument faire sa propre lignée, mais elle s'était attaché à ce garçon. Elle l'avait vu grandir, alors le voir mourir, elle n'avait pas pu. Un accident stupide qui allait lui coûter la vie. Elle se le refusait et c'est pour cela qu'elle lui offrir se cadeau empoisonné qu'est l'éternité. Mais l'éternité ne vous donne pas tous les droits et cela il ne l'avait pas compris.

1792, la France républicaine, son ancienne patrie déclarait la guerre à presque toute l'Europe. La Russie de Catherine II s'opposait à la jeune république. Des soldats étaient formés et Anton fut envoyer au front. Des jours et des jours de craintes pour Larissa qui n'avait que lui. Au bien sûr, petit à petit elle s'était rapprochée des vivants, allant jusqu'à renouer avec ses anciennes habitudes françaises à la Cour de Saint-Pétersbourg. Ce fut à ce moment là qu'elle comprit son erreur. Elle avait eu beau expliquer au garçon ses nouvelles responsabilités, il commençait dangereusement à prendre un tournant qu'elle n'appréciait guère. Pendant deux années de guerre, étrangement le nombre de mort tuer par les vampires s'accrut fortement. Elle ne comprit que c'était Anton lorsqu'elle le vit faire et qu'elle recoupa les blessures qu'elle avait vu. Il apposait sa marque sur ses victimes. Anton n'en faisait plus qu'à sa tête et ça, Larissa ne le supportait pas. Elle devait agir et vite. S'il devenait un danger pour l'équilibre fragile qui existait entre humain et vampire, elle l'éliminerait. Elle avait commis l'erreur de le transformer, pensant qu'il serait responsable avec le temps, mais après 110 ans, il n'avait pas véritablement changer, il ne s'était pas assagi comme elle l'avait espéré. Voulant mettre elle-même un terme à cette menace, la créatrice devint la chasseuse de sa propre création. Larissa traqua Anton 2 ans avant de finalement le tuer de ses propres mains un beau matin d'hiver 1797, se promettant de ne plus jamais transformer un seul humain. Pendant 3 ans, Elle se retira de la Cour des Tsars et retourna dans l'Est de la Russie. Elle voyagea aussi beaucoup, allant de villes en villes pour voir comment les vampires vivaient avec les hommes. Elle constata que les plus vieux d'entre eux préféraient rester à l'écart du monde alors que les plus jeunes tentaient de vire normalement de s'assimiler à la société du mieux qu'ils pouvaient. Mais pour que cela puisse se faire, les écarts de conduite devaient être punis. Elle rencontra lors d'un voyage Mircea Basarab, le fils d'un des vampires les plus connus, Dracula. Ensembles ils fondèrent l'Ordre des égaliseurs en 1800. Un ordre qui était là pour garantir l'équilibre fragile des espèces. Le plus important était surtout qu'aucun humain ne découvre l'existence des vampires. L'ordre se composa de vampires mais aussi de chasseurs de vampires parfois plus efficace dans la traque des vampires, bien que cette intégrations déplu fortement à l'origine à la Vampire. Après cela, elle vécut encore plus de 100 ans en Russie et dans les régions qui l'entouraient en se consacrant uniquement à son rôle de fondatrice et de membre de l'ordre. Femme juste et profondément humaine malgré son statut de vampire, ce fut à ce moment-là qu'elle acquit ses surnoms de l'Humaine, Blanchette et La Douce.  Puis elle rentra finalement en France en 1919 pendant l'entre-deux guerres et prit le prénom de Victoria tout en gardant son nom de Rostov. Elle se présenta comme l'une des nombreuses personnes Russes fuyant le nouveau régime, les russes blancs.. Elle choisit le prénom de Victoria en mémoire de sa fille Victoire. En 2000, elle traversa la Manche et alla s'installer à Londres sous le nom de Victoria Wellington. Près de 15 ans plus tard, la vampire se trouve toujours à Londres. Elle y est propriétaire d'une galerie d'art « Le Lys rouge » qu'elle ouvre trois nuits par semaines exclusivement aux vampires.  Elle est par ailleurs écrivain à ses heures perdues et bien sûr toujours membre de l'ordre.

Codage de © Sybline



Dernière édition par Victoria Wellington le Lun 21 Sep - 15:13, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lucas Pierce

✟ Morsures : 36
✟ Job/occupation : adolescent
Date d'inscription : 11/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 0:22

bienvenue et bonne chance pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 33
✟ Job/occupation : revendeur/fournisseur de sang humain, propriétaire du Orphée aux Enfers
Date d'inscription : 11/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 0:24

♥ Claire !!

Bienvenue sur le forum Victoria !!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : propriétaire d'une galerie d'art "Le Lys Rouge" et écrivain à ses heures perdues
Date d'inscription : 16/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 0:35

Ohhhhhhh deux beaux hommes qui me souhaite la bienvenuee bave Merci beaucoup vous deux Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tina Vidic

✟ Morsures : 25
Date d'inscription : 12/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 6:46

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 36
✟ Job/occupation : Gérante d'une boutique d'instruments de musique // Passes-temps : peinture, musique & dessin
Date d'inscription : 15/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 7:03

Bienvenue par-ici Very Happy Bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : Chasseuse de méchants vampires
Date d'inscription : 16/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 11:15

Bienvenue ^^ ah fais gaffe y a une blondinette à lunette qui mord si une fille s'approche un peu trop de son chéri XD

bonne chance pour la suite de ta fiche ^^ et si tu as encore des questions n'hésite pas ^^ (c'est lucie - Peter - Riley) t'as l’embarras du choix XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : propriétaire d'une galerie d'art "Le Lys Rouge" et écrivain à ses heures perdues
Date d'inscription : 16/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 11:42

Oh ta petite Vampire est trop chouuuuuuuuu Smile

PS : Je touche pas au fils de Dracula moi ahah Je préfère un certain vieux jeune homme des Highlands hide
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : Chasseuse de méchants vampires
Date d'inscription : 16/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 11:44

ah ça va alors ^^

Oui Riley est trop choutte ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : propriétaire d'une galerie d'art "Le Lys Rouge" et écrivain à ses heures perdues
Date d'inscription : 16/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 12:04

je confirme hihi trop mimi Smile
Ah et pou les question je te mpotte ou je demande là ahah ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : Chasseuse de méchants vampires
Date d'inscription : 16/09/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 12:06

envoie-moi un mp ^^ c'est plus simple
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 33
✟ Job/occupation : revendeur/fournisseur de sang humain, propriétaire du Orphée aux Enfers
Date d'inscription : 11/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Jeu 17 Sep - 18:09

Victoria Wellington a écrit:
PS : Je touche pas au fils de Dracula moi ahah Je préfère un certain vieux jeune homme des Highlands hide

rigole Vous pensiez que je ne verrais rien ?!!!! hehe
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : propriétaire d'une galerie d'art "Le Lys Rouge" et écrivain à ses heures perdues
Date d'inscription : 16/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Ven 18 Sep - 0:14

Mince grillée rien fait lit
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 67
✟ Job/occupation : Lycéenne
Date d'inscription : 26/08/2015



Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Lun 21 Sep - 13:57

fais un peu attention car il y a certaines phrases où tu mes un mot à la place d'un autre comme par exemple "Ensembles et fondèrent l'ordre". Ce serait mieux "Ensemble, ils fondèrent .." et tu écris "Grosses" au lieu de "grossesses". Ce sont les seules petites fautes que j'ai repérée ^^

Sinon j'ai le plaisir de te valider ^^ n'oublie pas de faire recenser ton avatar ^^ bon jeu ^^ (ma petite Riley a hâte de faire ta connaissance ^^ )
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Morsures : 29
✟ Job/occupation : propriétaire d'une galerie d'art "Le Lys Rouge" et écrivain à ses heures perdues
Date d'inscription : 16/09/2015


Miroir miroir !
Mon histoire:
Dans mon sac :


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    Lun 21 Sep - 15:09

Zuttt je vais corriger ça Smile et merci
Revenir en haut Aller en bas


✟ Contenu sponsorisé ✟







MessageSujet: Re: Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Victoria - à quoi sert l'éternité quand ceux qu'on aime nous quittent ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quoi sert le Quai d'Orsay ?
» A quoi sert le gouvernement?
» A quoi sert l'economie politique?
» À QUOI SERT L'OR ???
» Ca sert vraiment à tout le Bon Coin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracula Tales :: Au coeur de la légende :: Qui êtes-vous ? On se connait ? :: ✟ Bienvenu(e) parmi nous !
-